Sow Pedro – Immigration Men

Immigration men

Faire de l’humour sur le problème de l’immigration clandestine, un pari osé mais réussi pour Sow Pedro, membre du collectif Serial Rieurs. S’inspirant du parcours vécu de quelques-uns d’entre “nous”, aventuriers, voyageurs, rêveurs, utopistes même parfois, il évoque sans détour des expériences douloureuses à la première personne du pluriel. Pour mieux sensibiliser ce “nous” qui sommes les Immigration Men.

“Immigrant : Individu mal informé qui pense qu’un pays est meilleur qu’un autre.” Ambrose Bierce (écrivain et journaliste américain auteur de cette citation) serait aujourd’hui certainement haï, voire même lapidé, pour une telle définition par beaucoup de migrants, tant cette question de l’immigration est devenue sensible et prégnante aujourd’hui. Si la diffusion récente d’un reportage télévisé sur le chaine France 2 a créé un électrochoc et une prise de conscience du problème, la vérité est que nous savions déjà ce qui se passait en Libye et dans beaucoup d’autres pays d’ailleurs. Reste le constat : L’immigration a conduit à faire renaitre l’esclavage… une découverte terrible qui mériterait à elle seule des chapitres et des chapitres de livres entiers ! Mais pour l ‘heure il s’agit avant tout de l’immigration en tant que telle et de “nous”, ces hommes. Oui, “nous” qui pensons que l’herbe est plus verte ailleurs. “Nous” qui croyons en un eldorado mais qui nous heurtons à une désillusion des plus désopilante… pardon – désolante – plutôt.

Sow Pedro nous emporte avec lui, depuis la scène, sur les trajets douloureux des migrants, à la rencontre des fourbes, mesquins, dangereux, et affectueux qui jalonnent leur parcours, avec un seul point commun : l’humour. “Il y a beaucoup humour noir dans cette création, mais j’ai essayé de le rendre accessible à tous, de le rendre drôle, et d’y insérer beaucoup de morale. » souligne Sow Pedro, membre du Collectif Serial Rieurs. Ce qu’il recherche avant tout à travers cette création, c’est de permettre au public une immersion dans ces aventures que beaucoup de migrants vivent sur ces chemins caillouteux, boueux, désertiques…

Mission accomplie, car oui on s’y engage sans détour, avec une seule citation en tête, celle d’un anonyme : “Nous sommes tous des immigrés, il n’y a que le lieu de naissance qui change.” Peut-être qu’avec un tel refrain, on finira par voir poindre à l’horizon, ce que nous recherchons tous au final : Cette lueur d’espoir !

 

Texte, Mise en Scène & Scénographie : Sow Pedro

Chorégraphie : Pokemon Gnakry (Finaliste L’Afrique a un incroyable talent).

 

VENDREDI 16 NOVEMBRE – 19H30

TARIF UNIQUE : 50 000 GNF