> Programmation > Danse > Compétition de Hip-Hop juste debout

Compétition de Hip-Hop juste debout

Vendredi 12 février 18h30

’organisation Hip Hop Faré (danse hip hop en soussou) est céée en 2010 à Conakry.

Son projet culturel et social s’inscrit dans une démache visant à mettrre en valeur les richesses culturelles et artistiques détenues par la jeunesse guinéenne, tout particulièrement la danse hip hop. Faisant le constat que, la danse hip hop n’étant pas assez génératrice de revenus, la plupart des artistes tendent progressivement à se réorienter vers la musique, Hip Hop Faré souhaite impulser un nouveau souffle au milieu et renverser cette triste dynamique en réhaussant l’estime accordé à cet art, par la création de spectacles d’envergure, envoûtants et passionnants.
Pour réussir ce pari, il faut aussi convaincre les danseurs hip hop que seul le travail paie.

C’est pourquoi Hip Hop Faré organise pour la première fois en Guinée un évènement hip hop de taille exceptionnelle : Freestyle Bboying et Juste Debout, battle de danse solo one vs one, qui engagera les jeunes artistes à travailler dur et à se surpasser.

A l’issue de compétitions préliminaires qui se tiendront tout au long du mois de janvier dans les comunes de Matoto, Ratoma, Dixinn, Kaloum et Matam, 16 artistes seront sélectionnés pour la dernière manche. Ces 16 artistes profiteront de 6 séances de formation, données au CCFG et encadrées par un formateur guinéen et un formateur français et concoureront à la grande finale qui se tiendra dans la grande salle du CCFG le vendredi 12 février à 18h.

Les cinq vainqueurs de cette finale profiteront de certains privilèges octroyés par l’organisateur Hip Hop Faré, dans le cadre de leur éducation, de leur scolarisation, de leur formation professionnelle en danse urbaine et de leur intégration dans le circuit des compétitions internationales.
Enfin, ils seront les compétiteurs de leur pays au Festival Africain BBA (Coupe d’Afrique de danse urbaine) qui se tiendra en juillet 2016 à Dakar et auquel la Guinée est invitée pour la toute première fois, au côté de l’Afrique du Sud, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Centrafique, de la Côte d’Ivoire, du Congo Brazzaville, de la RDC, du Gabon, de Madagascar, du Mali, du Maroc, du Nigéria, du Sénégal, du Togo, de la Tunisie, de l’Ouganda, ...