LKM danse Un Jour au Village

LKM danse Un Jour au Village

Par la magie de la danse tradi moderne, l’art nous fait découvrir les réalités guinéennes à travers une nouvelle création de Legros Killah Mic, pour les spectateurs du CCFG.

La scénographie et la chorégraphie corporelle de cette nouvelle création de Legros Killah Mic (LKM) artiste guinéen qui lie la danse à la musique, nous fait voyager dans une contrée où le rêve est pris en otage par le désarroi.

Retrouvant ses amis d’enfance, Amadou Koumbassa (LKM) décrit avec la complicité artistique de ces derniers, une Guinée où l’insalubrité et les mauvaises conditions de vie constituent les quatre murs d’une prison. N’ayant pas d’autres options salvatrices, une partie de la jeunesse estime que pour atteindre l’Eldorado, il faut emprunter de façon irrégulière la route de la Méditerranée. La salle du CCFG faisant office du paysage actuel de la Guinée le 11 octobre, la Compagnie LKM, par le langage corporel, nous transmettra des messages sur le civisme et les attitudes à adopter pour sortir le pays de son profond sommeil.

L’émotion chorégraphique, transmise par les accoutrements, la lumière, le décor et les pas de danse, joue le rôle de catalyseur pour placer le citoyen guinéen face à sa responsabilité. La promotion de l’éducation citoyenne étant l’enjeu du spectacle, tous les ingrédients vont nous faire découvrir la valeur du concept : l’art au service de la citoyenneté.

De la danse pour dénoncer et pour reconstruire ? Oui, c’est bien possible et c’est l’objectif que s’est assigné Amadou Koumbassa alias LKM (Legros Killah Mic), auteur compositeur, interprète.

De nationalité guinéenne, ce maître chorégraphe (titre obtenu en 2012 après deux ans de formation à « l’école des SABLES » à Toubab Jallaw) a déjà conquis le cœur du public du CCFG, à travers un spectacle époustouflant intitulé ‘’Sortir de l’Ombre’’. Une raison qui explique son retour dans la salle Momo Wandel, pour le bonheur des passionnés de cet art qui lie la musique à l’expression corporelle.

Engagé dans ses œuvres et amoureux de son pays natal ainsi que de ses valeurs, LKM œuvre pour la valorisation des danses traditionnelles de la Guinée. Son ambition est de professionnaliser la danse et pour y arriver, une levée de fond est au cœur d’une série de concerts programmée afin de construire dans les années à venir une école de danse qui encadrera la jeune génération pour en faire des danseurs professionnels.

A son actif, le prix de la ‘’meilleure prestation scénique’’ obtenu à la cérémonie Guinée Music Awards en 2015 et le prix des internautes du concours digital ‘’STAR AFRICA SOUND’’. Deux prix qui expriment la qualité de cet art qui favorise la santé du corps humain et stimule le bien-être.

Pour ce spectacle qui se tient durant le mois de la rentrée scolaire en Guinée, LKM se met dans la peau d’un enseignant pour inviter la conscience collective aux comportements civiques et patriotiques, par le biais d’une chorégraphie diversifiée par les rythmes.

ENTRÉE : 40 000 GNF